« Même si le régime de Vichy n’est pas assimilable à un régime totalitaire, son idéologie réactionnaire et autoritaire comme sa politique (collaboration, persécution des Juifs, répression de la Résistance à l’occupant) en ont fait l’un des alliés du nazisme. A ce titre, si la Résistance nait d’abord de la volonté patriotique et nationale de chasser l’armée allemande, son combat contre Vichy devient politique et idéologique, partie prenante du grand affrontement des démocraties et des fascismes. » (Eduscol).

Pour comprendre les enjeux et les caractéristiques de la Résistance française entre 1940 et 1945, les élèves doivent connaitre et intégrer la situation de la France suite à la défaite de 1940 et les raisons qui ont poussé à la collaboration.

I. La France sous l’occupation allemande

Pourquoi et comment l’Etat français s’engage-t-il dans la collaboration avec l’Allemagne nazie ?

1. Le choc de la défaite et la débâcle de 1940
2. Le régime de Vichy
3. Le choix de la collaboration

II. La Résistance française à l’occupation allemande

Comment la Résistance à l’occupation nazie et au régime de Vichy s’est-elle organisée ?

1. La naissance de la France libre
2. L’affirmation et l’organisation de la Résistance
3. Vers la Libération

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.