Évaluation : La seconde guerre mondiale.
Vous êtes ici : Première HISTOIRE(programme 2011) La guerre au XXe siècle GUERRES MONDIALES ET ESPOIRS DE PAIX

Évaluation : La seconde guerre mondiale.

Bruno Modica
lundi 27 mars 2017

La seconde guerre mondiale
Exercice N°1
Des moteurs qui sont des citadelles

[...] L’avance se fait par bonds successifs sur un axe principal [...]
Ici, on le voit, les moteurs ne jouent pas qu’un rôle de transport, mais constituent de véritables citadelles roulantes.
Les divisions légères mécaniques représentent aux mains du haut commandement une force essentiellement mobile et à grand rayon d’action. Il pourrait même arriver que le chef soit lui-même en avion et dirige la bataille du haut des airs. Bien entendu une partie des éléments de cette division est affectée è la découverte et à la reconnaissance, telles qu’on les a définies plus haut. En temps de paix nous possédions officiellement, sur les contrôles, 2 divisions légères mécaniques.
Paul-Émile Cadilhac, « L’armée des moteurs. Pour la guerre de mouvement », L’Illustration, n°5054, 13 janvier 1940, p. 37-39.

  • 1. Que révèle ce texte à propos de l’équipement militaire de la France en 1940 ?
  • 2. Qui a utilisé cette technique de combat au début de la seconde guerre mondiale ?
  • 3. Expliquer dans quel contexte les deux tactiques ont été mises en œuvre par les deux camps opposés ?

Exercice N°2

  • 1. Quelles sont les grandes confrontations qui marquent le tournant de la seconde guerre mondiale ?
  • 2. Quel est le rôle des bombardements stratégiques ?

Exercice N°3

Le 3 juin 1943, l’un des journaux du NSDAP, la Mitteldeutsche Nationalzeitung, publie un article sur « la question tzigane », liée selon son auteur, à la « question juive ».
« Au moment où les peuples de l’Europe du Sud-Est s’attachent à la solution de la question juive selon des principes raciaux plus ou moins reconnus, la question tzigane est désormais abordée en tant que deuxième problème d’une saine politique des populations dans l’espace sud-est-européen. (…) Le comportement ouvertement asocial et la prolifération extraordinaire des Tziganes ont pour conséquence que dans la plupart des pays du Sud-Est européen, des voix de plus en plus fortes se font entendre qui réclament que cette question soit réglée de façon la plus rapide et la plus fondamentale possible. La plus grande difficulté réside dans le fait que le Tzigane, de par sa particularité raciale, dédaigne aussitôt les bienfaits d’une implantation durable. Contrairement au Juif, il ne cherche à « posséder » que le strict nécessaire. (…) Il empêche le travail de reconstruction en Europe du Sud-Est et c’est pour cette raison que la question tzigane, à son tour, exige aujourd’hui qu’une solution lui soit apportée. »
Cité par : Peter Longerich. « Nous ne savions pas. » Les Allemands et la Solution finale. 1933 – 1945 ». Paris, Éditions Héloïse d’Ormesson, 2008, pp. 360 – 361.

  • 1. Dans quel contexte se situe la parution de cet article ?
  • 2. Quelles ont été les conséquences ?

Exercice N°4.

Les bombes atomiques (Hiroshima, 6 août 1945 - Nagasaki, 9 août 1945).

Le président Truman annonce Hiroshima à la Radio.
"(...) La bombe atomique permet d’intensifier d’une manière nouvelle et révolutionnaire la destruction du Japon. Sa force relève de la force élémentaire de l’univers, de celle qui alimente le soleil dans sa puissance. Cette force vient d’être lancée contre ceux qui ont déchaîné la guerre en Extrême-Orient ...
C’était pour épargner au peuple japonais une destruction complète que l’ultimatum du 28 juillet a été publié à Potsdam. Les chefs japonais ont rejeté rapidement cet ultimatum. S’ils n’acceptent pas maintenant nos conditions, ils peuvent s’attendre à une pluie de destructions venant des airs comme on en a jamais vu sur cette terre. Après cette attaque aérienne, les forces navales et terrestres suivront en nombre et en puissance, telles qu’ils n’en ont jamais vu auparavant et avec cette adresse au combat qu’ils connaissent bien."

Extrait du message du président Truman, le 7 août 1945,à la radio américaine.

  • 1. Quelles sont les conditions posées par les alliés au Japon, lors de la conférence de Potsdam ?
  • 2. Quelle est la particularité de cette bombe atomique sur le plan militaire ?
  • 3. Quelles ont été les motivations du président Truman pour décider de son utilisation ?

Exercice N°5.

  • 1. Quelle est la mission qui est confiée aux Nations unies à partir de juin 1945 ?
  • 2. Sur quels principes cette organisation repose-t-elle ?
  • 3. Quelles sont les principales structures qui la composent ?

Par Bruno Modica

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par