Bonjour,

Je vous propose la  séquence sur « Décolonisation et construction de nouveaux Etats »  en Histoire dans le cadre de la classe Terminale STMG pour cette année et l’année prochaine, puisque le programme de Terminale STMG dans notre discipline reste encore une année.

La démarche est  la suivante :
-j’utilise le manuel : Vincent DOUMERC (coordination), Manuel scolaire Histoire Géographie Terminale STMG MAGNARD, 2017.
-je propose une série d’activités qui sont modulables selon le niveau des élèves.
– Le cours (ma prise de note) est complété par un diaporama utilisé en classe.
-le cours que je propose contient les sources des informations et des documents que j’utilise. A la fin de chaque partie, je propose une synthèse aux élèves pour les aider à revoir le cours.
-Pour les guider,une fiche de révision est proposée pour chaque thème . Elle est donnée au début du thème.
-Tous les exercices sont mis sur le cahier de texte virtuel.

Voyons donc ce thème 2:
Le second thème se compose d’une question obligatoire: « De la décolonisation à la mise en place de nouveaux états depuis 1945 ».e Mon choix est de le traiter sur une durée de 4  heures. Cette question permet de donner aux élèves les grandes étapes de la décolonisation mais aussi  d’étudier les processus de construction des états après la décolonisation . Pour traiter cette question, je propose de débuter par une biographie d’un indien très célèbre Gandhi. Cet exercice permet de montrer l’intérêt de connaître les acteurs de la décolonisation . L’étude d’une vidéo  est une entrée plus facile pour des élèves de STMG. Ensuite, d’autres exercices complètent la mise en contexte  de la décolonisation . Ils sont à découvrir dans les documents ajoutés.

La question de sujet d’étude au choix est: « l’Union indienne à partir de 1947 « . Mon choix est de le faire sur une durée de  2 heures autour de recherches par internet.  Il y a deux possibilités : soit les élèves font les recherches chez eux et pendant les deux heures, il y a un échange avec leur professeur sur ce thème avec la création d’une synthèse en fin des deux heures. Cette orientation pédagogique permet d’avoir du temps .La seconde possibilité est de faire faire aux élèves  les recherches en classe,mais attention, il faut du temps pour corriger l’exercice;  une heure me semble court avec une synthèse à faire.

Le Bulletin officiel préconise un découpage de 5 heures pour la question obligatoire et 3-5  heures pour la question de sujet d’étude de cas.
Mon choix s’explique par une volonté de garder 2 heures en réserve: une heure pour réviser avec les élèves, car il s’agit d’un contrôle type bac, une heure pour faire le sujet. La correction sera mise en ligne pour gagner du temps .

Belle lecture!

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.