Qu’est-ce qu’une ville capitale au Moyen Age ? A la croisée de l’histoire et de la géographie, cette séance vise à montrer que la ville est le lieu de la co-présence, mélange de diversité et de densité. Cette définition valable pour le Moyen Age central permet alors d’expliquer l’émergence de nouvelles cultures urbaines durant cette période.

Qu’est-ce qu’une ville au Moyen Age ? Comment expliquer le développement de nouvelles cultures urbaines durant le Moyen Age central ? C’est ce qu’il s’agit de montrer à des élèves de seconde générales en milieu d’année, en un temps assez réduit.

Cette séance s’insère au sein d’une progression séquentielle de trois heures dont elle constitue la séance centrale. Cette progression séquentielle est disponible sur le site des Clionautes en suivant ce lien :

Afin de parvenir à cela, le choix de l’étude d’une ville capitale a été adopté. En effet, la taille, la concentration des hommes et des activités à Paris durant le Moyen Age central, donnent à voir aux élèves des exemples assez précis et nombreux.

L’objectif méthodologique de cette séance est de parvenir à la réalisation d’une première composition.

Comment faire ?

Pour cela, la ville de Paris est étudiée en classe, au travers d’un diaporama interactif (utilisable sur tableau blanc interactif, ou avec une simple souris depuis le PC), et d’un tableau synoptique que les élèves sont amenés à compléter au fur et à mesure de la séance. Le cours prenant alors une forme dialoguée, avec intervention des élèves au tableau pour décocher les cases, et analyser brièvement les documents. Le professeur se chargeant de les identifier dans un premier temps, eu égard à la difficulté de ces sources pour de jeunes élèves.

Le tableau complété donne alors la trame de la composition qui sera réalisée à la maison.
Il comprend le plan détaillé de la composition à produire(idées, arguments, exemples).
La problématique peut-être reprise avec l’introduction.
Les élèves devront donc peaufiner l’introduction, en suivant une méthode qui a été préalablement étudiée.
Ils devront également produire la conclusion, qui permet au professeur de voir si les notions essentielles de la séance ont bien été comprises.
Les transitions et la mise en récit de la composition sont essentiellement évaluées.
A l’inverse, le contenu l’est beaucoup moins, car tous les élèves ont à leur disposition le tableau qui donne les connaissances à insérer dans le devoir.
On pourra cependant valoriser les élèves ayant fait des recherches personnelles permettant de développer, voir d’ajouter des exemples qui n’auraient pas été vus en classe. La structure générale de la composition a également été abordée au préalable (introduction, développement avec idées, arguments, exemples, transitions, conclusion).
La difficulté de l’exercice consiste donc en une mise en récit cohérente et argumentée, qui dépasse la simple restitution du cours. C’est donc bien l’argumentation qui va être au cœur de cette évaluation.

Le cours proposé ici comprend donc :

1) Le diaporama interactif permettant l’étude de la ville de Paris durant le Moyen Age central. Ce diaporama est en réalité un tableau interactif qui reprend la fiche donnée aux élèves, et pour lequel il faudra ouvrir les cases afin de voir les documents et les réponses.

2) Le tableau élève qui sert de support pour le cours, et qui leur servira pour l’évaluation.

3) Les documents maîtres distribués aux élèves en début de séance.

4) La version professeur du tableau, avec la trace écrite élève (courte en l’occurrence car la « vraie » trace écrite élève est produite lors de la composition maison)

5) La trame générale de la séance : amorce, introduction, déroulement du cours, et quelques notes personnelles.

6) Une vidéo brève sur Paris au Moyen Age qui sert d’amorce et permet de rendre cette époque lointaine plus vivante. La vidéo est disponible sur Youtube à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=UTqg1OS-kCg

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.