Pour la Patrie toujours présent (Devise de l’Ecole militaire préparatoire d’Autun).

 La stèle du Centurion Primipile Marcus Caelius

 L’histoire romaine ne nous est pas absolument inconnue-Goscinny et Uderzo ont contribué à la rendre populaire près des jeunes générations, qui ont aujourd’hui tout ou partie abandonnées l’apprentissage du Grec et du Latin, formant jadis le socle des humanités. Mais encore, on le sait, les normes juridiques occidentales s’inscrivent dans la continuité des concepts, principes et divisions du Droit romain. Par ailleurs, langue des textes officiels avant l’Edit de Villers-Cotterêts qui sacre le Français vernaculaire langue nationale en 1539 ; le latin fût et demeure encore, la langue liturgique d’une France, longtemps fille aînée de l’Eglise. A y regarder de plus près enfin, les frontières de la France furent inventées par Jules César, puis retrouvées et affirmées ultérieurement par les Monarchies, Empires et Républiques. Ce dernier en effet, suite à six années de campagnes successives et exemplaires, décrites dans son « De Bello Gallico », rassembla sous la férule du Sénat et du peuple romain ( Senatus Populusque Romanum : SPQR) : la Provincia ou Gallia « togata » à la Gallia « comata », échevelée certes mais désormais soumise, consacrant sans le vouloir et assez paradoxalement, Vercingétorix en tout premier héros d’un récit national à venir.

Le leg de Rome sur de nombreux registres est ainsi, on le voit, tout à fait considérable.

La Rome républicaine devenant augustéenne et impériale s’est fondée sur les mêmes vertus d’excellence, de courage et de caractère qui participent à l’affirmation initiale de sa destinée à dominer le monde connu, telle que l’a chanté Virgile dans l’épopée d’Enée :  «  Tu regere imperio populos, Romane memento, Haec tibi erunt artes » : Souviens toi Romain, tu commanderas les peuples, ce seront là tes arts. Virgile Enéide, VI, VV, 851-852.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.