Cette étude documentaire est destinée à aborder la question de la diffusion de l’idée coloniale auprès du grand public, principalement en France.

Objectif de cet ensemble documentaire : montrer comment l’Europe « vend le rêve colonial » à travers la culture populaire.

Choix des documents : 3 supports différents : la chanson, la photo, la bande dessinée.
-La chanson choisie, «La petite tonkinoise», est un classique de la chanson populaire daté de 1906.

-Les photos de Roland Bonaparte permettent de mettre en lumière un autre membre de la famille impérial et de voir sous un autre angle l’exposition universelle de 1889 qui a intégré un zoo humainExpression créée a posteriori et qui n’avait pas cours à l’époque étudiée..

-Enfin, revenir sur des extraits de Tintin au Congo (1ère édition) doit permettre de revenir sur un anachronisme souvent présent chez les élèves et leur montrer qu’une œuvre est avant tout le reflet de son époque. Le choix final de l’extrait des entretiens de Numa Sadoul avec Hergé est là pour permettre de faire la boucle avec le regard d’un auteur sur son œuvre et sa propre histoire intellectuelle, montrer qu’il reconnaît lui-même avoir contribué aux clichés coloniaux mais qu’il s’est aussi inspiré de ceux proposés alors durant l’entre-deux guerres.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.