Chapitre 1 La difficile entrée dans l’âge démocratique :

la 2e République et le 2nd Empire

Manuel utilisé pour les documents mentionnés: Livre Scolaire.

Entre 1848 et 1851, la 2e République impose de nombreux changements à la société française, mais disparaît aussi vite qu’elle est apparue entre 1851 et 1852 pour laisser la place au 2nd Empire. Parmi les transformations qui perdurent, l’abolition de l’esclavage et l’instauration du suffrage universel, éléments désormais difficiles à supprimer, notamment pour un empire qui veut synthétiser à la fois des modèles monarchique, impérial et républicain.

Il s’agira de se demander pourquoi et comment cette expérience démocratique et républicaine aboutit à l’instauration d’un régime impérial.

I/ Une IIe République ambitieuse

Séance 1 et 2 Etude de docs Alphonse de Lamartine / Georges Sand + reprise 2e République

Objectifs : -les idéaux démocratiques hérités de la Révolution française qui permettent en 1848 des affirmations fondamentales et fondatrices.

-l’échec du projet républicain en raison des tensions qui s’expriment.

Compétences : -identifier et expliciter les dates et acteurs clés des grands événements.

-Savoir lire, comprendre et apprécier une carte, un croquis, un document iconographique, une série statistique.

A/ Établissement de la République et première mesures

À Paris, le 24 février 1848, une révolution chasse le roi et la Deuxième République est proclamée : un gouvernement provisoire est constitué autour du poète Alphonse Lamartine. Entre février et avril 1848, une série de décrets accorde des libertés nouvelles aux Français :

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.