Dans le cadre du chapitre sur « Les mémoires, lecture historique », le document choisi permet d’étudier un angle précis, celui du réveil de la mémoire occultée, la Shoah et en particulier la mémoire des enfants cachés en France sous le régime de Vichy comme le raconta Marcel Gottlieb de son vrai nom, de manière pudique et touchante, au moment de la naissance de sa fille Ariane dans un série de planches de dessins publiés dans le magazine Pilote, « Sur l’air du Traderi-dera. Chanson aigre douce », Rubrique-A-Brac, Pilote, n° 525 du 27 novembre 1969. L’étude de cette planche de dessins présentée devant les lycéens de Terminale dans le cadre de la séquence sur «L’historien et les mémoires de la Seconde guerre mondiale en France » est proposée ici en hommage à un grand dessinateur de la génération de Goscinny qui vient de disparaître.

La lecture critique proposée correspond à la deuxième partie de l’épreuve du baccalauréat de série générale. La correction correspond aux contenus attendus d’un lycéen en classe de Terminale et à la durée limitée d’une heure pour cette épreuve. L’explication de texte ne prétend pas à l’exhaustivité, c’est un exemple de corrigé.

ANALYSE DE DOCUMENT : « Sur l’air du tra-deri-dera. »

Marcel Gotlib « Sur l’air du Traderi-dera. Chanson aigre douce », Rubrique-A-Brac, Pilote, n° 525 du 27 novembre 1969. Extraits de planches reprises de l’album La Rubrique A Brac, publié aux éditions Dargaud, par La lettre de la Fondation de la Résistance, numéro 51, 2007, p. 28

INTRODUCTION :

(Phrase amorce et explication du sens du sujet) L’image que l’on se fait de la Seconde Guerre mondiale n’est pas la même pour tous. (Nature, auteur, date) Nous disposons d’un document qui en fournit une illustration autour de la mémoire de la Shoah et du thème des enfants cachés. Notre document est une planche de BD publiée par le dessinateur Marcel Gottlieb dans le magazine Pilote, une publication qui s’adresse aux jeunes, le 27 novembre 1969, (le contexte) soit 24 ans après la fin du second conflit mondial, dans une période de réveil des mémoires.
En quoi ce document est-il révélateur des interrogations d’une génération nouvelle et du réveil des mémoires de la Seconde Guerre mondiale ? (le plan) Pour répondre à cette question, nous aborderons la vision qu’offre un enfant de 8 ans (le contexte des enfants juifs cachés pendant la Seconde Guerre mondiale), le réveil de la mémoire de la déportation et puis le message de l’auteur.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.