Depuis la réintroduction de l’histoire de la géographie aux épreuves finales du baccalauréat des séries scientifiques, force est de constater que le compte n’y est pas véritablement par rapport aux volumes horaires existants avant la réforme de 2010 contre laquelle les Clionautes avaient clairement Cette clarification a marqué l’histoire de l’association des Clionautes qui a très explicitement décidé, à partir de cette date, d’investir le champ disciplinaire sans pour autant en éliminer la dimension numérique. manifesté leur opposition.

Pour autant, on peut trouver quelques éléments positifs dans cette nouvelle organisation, à propos de laquelle nous faisons des propositions en termes de progression sur une année réelle, dans laquelle nous intégrons les contraintes du terrain.
Ces éléments sont mentionnés pour ce qui concerne les épreuves de contrôle des connaissances et le baccalauréat blanc.

Les deux approches ne sont pas concurrentes, elles obéissent à des conceptions similaires.
Si la première proposition présente l’intérêt de suivre la construction de la plupart des manuels, ce qui présente l’avantage de ne pas désorienter les élèves la seconde s’inscrit dans la recherche d’une complémentarité systématique entre l’histoire et la géographie. Nous pourrions d’ailleurs, dans le volume horaire, intégrer la demi-heure hebdomadaire d’éducation civique, qui doit être, faut-il le rappeler, assurée par un professeur d’histoire et de géographie.
Ce petit volume horaire peut être utilisé, si toutefois l’établissement inscrit dans l’emploi du temps, pour introduire des éléments pertinents sur différents aspects de la mondialisation et de la compréhension du monde, dans « des cartes pour comprendre le monde » et la « mondialisation en fonctionnement ».
La question qui reste quand même posée à propos de l’éducation civique est bien de sa pertinence des lors qu’elle n’apparaît pas de façon explicite baccalauréat.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.