Cette première partie est divisée en 3 chapitres. Il s’agit de travailler avec les élèves sur divers supports documentaires afin de préparer au mieux l’épreuve de commentaire de documents. Affiches, textes, tableaux, cartes sont donc largement utilisés. Il existe aussi une possibilité d’utiliser des vidéos à base de montages divers dont les sources sont précisées. La trame proposée sert de base à la construction du cours in situ ; au regard des attentes de chacun, du niveau des classes, il est conseillé de tailler dans le vif si besoin pour rester cohérent avec les attentes institutionnelles.

Intro : De la Guerre Totale – Reprise fiche Eduscol

Dans son acception actuelle, le concept de « guerre totale » est formulé à l’issue de la Première Guerre mondiale (Léon Daudet l’emploie dès 1918, mais il est popularisé par le maréchal allemand Ludendorff1 dans un ouvrage publié en 1935) et théorisé dans l’entre-deux-guerres par Carl Schmitt. Il est cependant utilisé par certains historiens contemporains pour désigner une réalité plus ancienne qui renvoie à la mutation de la guerre depuis la Révolution et l’Empire, les conflits du XXe siècle représentant le paroxysme de cette évolution. Par certains aspects certaines guerre plus anciennes annonceraient déjà ce processus dès l’antiquité …
Ce concept recouvre la mobilisation de toutes les ressources des Etats durant une longue période et à un degré jamais atteint précédemment, et l’extension de l’affrontement à toutes les régions du globe (ou du moins à de très larges portions de celui-ci) dans un but d’anéantissement de l’adversaire. Il se fonde sur une « dynamique de radicalisation » (David Bell) qui amène les belligérants à consacrer toujours plus de moyens à l’accomplissement de cet objectif.

La Première guerre mondiale marque une rupture dans l’histoire des nations occidentales. Les historiens font de 1914 la date qui marque vraiment l’entrée dans le XX° siècle, celui des totalitarismes. En l’espace de trente ans, le monde va connaître les deux plus grands conflits de l’histoire de l‘humanité (les plus meurtriers). La violence et la puissance de destruction de ces deux conflits vont marquer durablement les sociétés. 10 millions de morts entre 1914 et 1918, plus de 50 millions entre 1939 et 1945. C’est sur ces ruines matérielles et morales que s’inventent de nouvelles relations entre les États.

Comment les deux guerres mondiales peuvent-elles être qualifiées de guerre totale et en quoi contribuent-elles à la nécessité de réguler la paix ?

Manuel : Nathan, collection Le Quintrec 2011

De manière ponctuelle utilisation de la salle informatique / CDI pour recherches / Videoprojecteur

=> Dans ma progression annuelle ce thème est traité après celui consacré aux totalitarismes. Certains points ont donc déjà été abordés et sont réutilisés ici.

=> En annexe j’ai mis des documents divers utilisés en cours ainsi qu’un exemple d’évaluation. Cette séquence est pensée pour une première L/ES.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.