Magellan, un Européen à la découverte du monde
Vous êtes ici : Seconde Histoire Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l’époque moderne L’élargissement du monde

Magellan, un Européen à la découverte du monde

Benitez Durruti, Bruno Modica
vendredi 21 avril 2017

Quel questionnement pour amener la problématique

Carte Méditerranée

Route des épices

- Quelles questions ?

Sur la route obstacle => Empire ottoman

Carte du monde connu

Comment le voyage de Magellan bouleverse-t-il la connaissance que les Européens ont du monde ?

1. Un contexte propice aux nouvelles découvertes

Au XVe siècle, l’Europe a développé un goût pour les épices exotiques, ce qui favorise, outre l’intérêt de géographes, celui d’explorateurs et de commerçants. Mais les routes commerciales traditionnelles via le Proche et le Moyen-Orient sont perturbées par les conquêtes ottomanes, ce qui pousse les Européens à chercher de nouvelles voies maritimes vers l’Asie.
Contrairement aux idées reçues, le fait que la Terre soit ronde est une idée connue depuis l’Antiquité. Au IIIe siècle av. J.-C., Ératosthène en a mesuré la circonférence avec une exactitude remarquable. Le Traité de la Sphère de Joannes de Sacrobosco, écrit à Paris en 1224, fut largement divulgué dans les cercles savants sans que l’Église y trouvât à redire. Le premier globe connu, c’est-à-dire le plus ancien conservé, est celui réalisé à Nuremberg par Martin Behaim en 1492.
Les souverains ibériques, qui achèvent l’unité religieuse de la Péninsule en 1492, souhaitent (en plus du commerce) étendre le catholicisme hors des frontières de l’Europe. Tandis que les Portugais se lancent dans le contournement de l’Afrique, les Espagnols soutiennent Christophe Colomb qui cherche à atteindre les Indes par l’Ouest :

  • Christophe Colomb débarque à Hispaniola en octobre 1492
  • Vasco de Gama atteint l’Inde en 1498

Magellan est alors convaincu que les Moluques (îles aux Épices) se trouvent dans la moitié du globe qui revient à la couronne d’Espagne et pense pouvoir rejoindre par l’ouest les îles aux Épices, les îles Moluques. Magellan ayant de mauvaise relation avec le roi portugais Manuel, il décide d’offrir ses services au roi d’Espagne, Charles Quint. L’enjeu n’est pas tant la découverte des îles (déjà connues et colonisées par les Portugais) que l’établissement d’une cartographie exacte du monde.

On trouvera dans cet espace réservé le diaporama, les documents associés au cours et des leins vers des films documentaires qui peuvent être téléchargés.

Par Benitez Durruti, Bruno Modica

Clio-Lycée 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par