Proposition de cours et de documents sur le thème 1 du programme d’histoire de Terminale ES-L-S

Voici une proposition de cours consacré au thème 1 du programme d’histoire « Le rapport des sociétés à leur passé », « Les mémoires : lecture historique » = « l’historien et les mémoires de la Seconde
Guerre mondiale en France ». Cette séquence mise en ligne est plutôt à destination du professeur. Elle est accompagnée d’une sélection de documents.

Plan général :
Introduction/problématique
I ) DU MYTHE DU RÉSISTANCIALISME (1944- années 60)…
A- Rappel : le contexte de la Libération : une épuration limitée

B- L’imposition d’une mémoire officielle (1945-milieu des années 1970)
1° La mémoire gaullienne : le mythe du résistancialisme
2° La mémoire communiste : « le parti des 75000 fusillés »

3° Une mémoire silencieuse : la mémoire juive

C- Les travaux des historiens
1° Des travaux entamés dès la fin de la guerre …
2° … faisant face à des silences, la censure et des contre-vérités …
3° …et entretenant un désintérêt pour la question de la déportation.

II) … AUX TRANSFORMATIONS DES MÉMOIRES (années 1970-1980)
A- Des raisons multiples
1° Des interrogations et un changement de génération
2° Les mémoires juives se réveillent

– raisons internes à la France
– raisons externes

B- La remise en question du mythe du résistancialisme
1° Les documentaires
2° Les apports de Robert Paxton

C- Le temps des procès
1° La justice saisie par les victimes
2° Les procès moraux

III) LA MÉMOIRE APAISÉE ( ?)
A- La question du rôle de l’État
1° Du refus de la légitimité de Vichy (1945-années 1990)…
2° … à sa reconnaissance (années 1990)

B- Des tensions persistantes
1° les débats sur la place et le rôle de l’historien
2° L’historien face aux lois mémorielles

C- Les travaux des historiens progressent

CONCLUSION

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.