En préambule : pourquoi commencer par le thème 4 ?

Cette proposition de séquence est le fruit d’un travail collaboratif avec ma collègue Céline Baccari. Nous avons utilisé tous les nouveaux supports de communication issus des technologiques numériques, le smartphone, la tablette, les réseaux sociaux, les mails qui font du web un espace et un support d’informations et la preuve matérielle que les nouveaux modes de communication font partie intégrante de notre quotidien à la fois professionnel et privé.

C’est une des raisons qui explique notre choix de débuter l’année scolaire avec cette thématique pour cette nouvelle option de spécialité en classe de première, pas forcément comprise, pas forcément choisie par nos élèves qui peuvent être également inquiets devant le volume horaire hebdomadaire. Le thème 4 « Comment s’informe-t-on aujourd’hui? » après une introduction générale sur la présentation de cette spécialité, permet de les accrocher en évoquant la place des nouvelles technologies dans leur quotidien, le smartphone, la boîte de Pandore d’où s’envolent des flux d’informations divers et variés, lus le temps d’un clic, d’un regard, consommés et oubliés, l’effet zapping qui réduit insidieusement leur espace de liberté d’information en s’autocensurant par la magie de l’interactivité et de l’interconnexion produit par ces outils numériques.

C’est sur ce dernier  point que notre réflexion initiale nous a amené pour aborder ce sujet avec les lycéens, sur les conséquences de l’accès  immédiat et instantané à l’information et donc d’une lecture rapide, visuelle surtout, sans chercher à connaître la provenance des sources et encore moins de vérifier l’information. Cela permet d’impliquer les élèves sur leurs pratiques à l’accès à l’information qui est la clé de la démocratie, sur  le droit d’être informer et le droit à l’information, ouvrant le thème suivant sur « comprendre un régime politique : la démocratie ».

Il est bien évident qu’il s’agit d’un choix et réfléchi en fonction de l’intérêt de nos élèves, de nos classes. et en accord avec l’équipe pédagogique.

 

Déroulement de la séquence entière : thème 4

Durée : 24-25 heures

Manuel Hachette Education, 2019, PP. 254 – 319

Programmation : débuter l’année avec ce thème ou l’introduire avec le thème 3 qui du programme histoire première général qui porte sur « La Troisième République avant 1914 : un régime politique, un empire colonial » avec notamment la question de la structuration de l’antisémitisme autour de l’affaire Dreyfus. Le choix a été pris de débuter l’année à partir d’une réflexion sur les sources que les élèves seront amenés à utiliser, travailler au cours de l’année. Éveiller d’emblée leur esprit critique face à n’importe quelles ressources.

– Notions, vocabulaire :
antisémitisme algorithmes, agence de presse, contre-pouvoir, culture de masse, CSA, cybercensure, dépêche, dessin de presse, dérouter, fake news (fausses informations), fracture numérique, Internet, image iconique, groupe de presse, médias, presse d’information, presse d’opinion, podcast, réseau social, NTIC, toile mondiale (Word Wide Web), TNT, transistor, RTF, PQR, magnat de presse, mondovision, open source, opinion publique, censure, presse, propagande lanceurs d’alerte, radios libres, reporters de guerre, révolution du numérique, révolution de l’imprimerie, télécommunications, théorie du complot ou complotisme, rumeur, Web 2.0, Web 3.0.

– Capacités, compétences : méthodologie générale

%  Développer les capacités d’analyse et de réflexion en confrontant les points de vue, les approches diverses.
% Apprendre à se documenter : apprendre à faire des recherches de sources et d’information en autonomie. Apprendre à rédiger des fiches de synthèse et à référencer les sources utilisées.
% Apprendre à s’exprimer à l’oral.

– Capacités, compétences : préparation aux évaluations au contrôle continu

Y Objectifs : préparation au contrôle continu, baccalauréat : trois types d’épreuves attendues

  • Maîtriser la composition
  • Exploiter et savoir-faire une lecture critique de documents
  • Savoir-faire une présentation orale : se préparer au grand oral

y  Évaluation bac contrôle continu, classe de première :
- Une évaluation finale en fin d’année scolaire, juin, pour ceux qui abandonneront cette spécialité : une composition de deux heures.
- Préparation en classe de première aux épreuves de bac épreuve de contrôle continu en terminale : deux types d’exercices attendus : une étude critique de documents et une petite composition. Durée de l’épreuve deux heures.
- L’ensemble des sujets, celui de fin d’année de première et les sujets proposés au contrôle continu dans le cadre des épreuves évaluées pour le baccalauréat Terminale, les sujets proposés seront choisis à partir d’une banque de données de sujets officiels.

– Méthodes et exercices : pour le thème 4 : deux types d’épreuves qui seront progressivement étudiées au fur et à mesure de ce chapitre : étude critique des documents + synthèse à l’oral

Documents joints:

%e  Fiche de préparation de la séquence entière

%e  Fiche la leçon 01 d’introduction : comment s’informe-t-on aujourd’hui?

% e Fiche activités élèves

% e Documents divers

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.