Idées générales de la séquence:

Sur le thème Fragility of Democracies and Rising of Totalitarianisms 1919-1939. Voici une base de cours concernant les terminales. En parallèle du cours de tronc commun, on ouvre et on élargit, y compris (en ce qui me concerne) en dehors de l’aire anglophone.

Le travail commence avec une photo non légendée d’un rassemblement fasciste avec Oswald Mosley. L’objectif est d’abord que les élèves touchent du doigt que la tentation autoritaire / fasciste / totalitaire / antiparlementaire / etc. dépasse largement l’URSS, l’Italie et l’Allemagne, qu’il y a des angles morts.

Puis on poursuit la chasse aux angles morts en tentant d’analyser le totalitarisme plus en profondeur que l’on a le temps de le faire en tronc commun et classe entière. Par exemple est présentée aussi en introduction l’idée que le totalitarisme est fascinant, séduisant, gratifiant, facile, agréable pour ceux qui se laissent glisser. C’est une notion que l’on peut faire toucher du doigt notamment au travers de la bande annonce anglaise chez Cult Films d’Une Journée particulière (A Special Day) d’Ettore Scola. En une minute seulement, cette bande annonce montre à la fois l’ivresse joyeuse des masses fascistes et comment cette ivresse laisse de côté puis broie certains individus dont la tête dépasse.

À partir de là, on peut aller partout, en fonction du groupe mais aussi de chacun des élèves. Il y a de la place pour creuser bien des problématiques, y compris en sciences. L’idée est d’aller dans les recoins, voir ce qu’on a pas le temps de voir ordinairement. Ainsi le concept de race aryenne. On en parle souvent un peu vite. Mais comment est-ce réellement construit? De même. on peut se poser la question des limites. Par exemple, une de mes élèves veut étudier l’Espagne de Franco. Plutôt que de simplement décrire, elle va s’attacher à montrer pourquoi on peut avancer que la dictature de Franco n’est pas à proprement parler fasciste. D’autres devraient s’intéresser à l’architecture ou aux détails de la vie quotidienne etc… L’important, notamment dans l’optique du grand oral, étant de problématiser.

Et puisqu’on est en terminale, on peut aussi se permettre de travailler sur Hannah Arendt et sur Vassili Grossman.

Evaluation:

Ce travail donne lieu, après un temps de recherche, à des oraux individuels. Puis, après un temps de maturation, à un travail écrit.

 

Consignes précises:

Ci-dessous la consigne en anglais. Ci-joint également des documents dont la présentation. Manque encore une fiche détaillée de vocabulaire. C’est en cours de constitution avec les élèves.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.