La publication des sujets du baccalauréat à Pondichéry donne parfois quelques indications sur les tendances générales des sujets du baccalauréat en métropole. C’est aussi l’occasion de se rendre compte que l’on arrive pas à mémoriser la liste des cinq comptoirs des Indes. Généralement on commence par dire « Pondichéry, Chandernagor », avant de sécher lamentablement sur les trois derniers.

On trouvera ci-dessous un moyen mnémotechnique pour s’en souvenir infailliblement. Évidemment, c’est un peu plus difficile à caser dans la conversation.
En attendant, voici en pièces jointes téléchargeables les sujets qui sont « tombés ».
Sur la liste de diffusion H–G-Clionautes@clionautes.fr ainsi que sur le site Clio lycée, il y aura bien évidemment quelques analyses et commentaires.

« Ya ka chan ma pon ! »

Les comptoirs français forment un ensemble de territoires de 513 km² situés sur les côtes indiennes et constituant une colonie française dont la capitale était Pondichéry.
Le premier des comptoirs a été Surat, en 1668.
Les cinq principaux comptoirs ont été respectivement fondés en 1674 pour Pondichéry, 1686 pour Chandernagor, 1721 pour Mahé, 1725 pour Yanaon et 1739 pour Karikal.

Pour mémoriser les cinq comptoirs français en inde, il suffit de retenir « Ya ka chan ma pon ! »

Nous avons donc :

Ya ==> Yanaon
Ka ==> Karikal
Chan ==> Chandernagor
Ma ==> Mahé
Pon ==> Pondichéry

Par Th. Martin

jeretiens.net