Ce premier thème introductif proposé aux élèves vise à replacer rapidement les populations de l’Europe dans les évolutions démographiques et la répartition du peuplement de la Terre. Il s’agit de montrer que l’Europe constitue un foyer de peuplement secondaire, ancien mais stable jusqu’au XVIIIe siècle et qui a connu ensuite une accélération de la croissance démographique liée au phénomène de la transition démographique. Durant le XIXe siècle d’importantes migrations européennes se déplacent vers les autres continents, les effets de l’augmentation brutale des populations, des mutations économiques et sociales et au progrès des transports maritimes en particulier.

Remarques générales:

Le sujet d’étude comporte deux approches, d’abord un volet sur une analyse générale de l’évolution et de la répartition des populations de l’Europe sur un temps long, de l’Antiquité au XIXe siècle d’abord à l’échelle mondiale puis européenne puis d’observer dans l’histoire démographique des populations de l’Europe les périodes de croissance et de repli et de caractériser les différents types de régimes démographiques.
Le deuxième volet consiste à étudier un exemple d’émigration européenne vers d’autres continents au XIXe siècle.

Ce premier chapitre introductif est proposé pour une séquence de quatre heures seulement, il convient donc de ne pas trop s’attarder sur l’histoire démographique des populations européennes mais de s’arrêter sur quelques points, savoir reconnaître un régime démographique d’Ancien régime, savoir comprendre les différentes étapes de la transition démographique et ses effets sur la croissance de la population et d’analyser quelques facteurs explicatifs. Le programme d’histoire pour la classe de Seconde étant lourd et bien souvent le dernier chapitre concernant les libertés et les nations en France et en Europe dans la première moitié du XIXe siècle est sacrifié, pourtant une période cruciale pour comprendre les notions d’identité nationale, de sentiment national, de nationalité, de nationalisme et la naissance et la construction de plusieurs Etats-Nations au sein d’une Europe modifiant progressivement la carte des Etats.

Cette première partie de séquence (deux heures) peut permettre d’aborder auprès des élèves plusieurs compétences pouvant faire l’objet d’activités en classe comme:

  • Nommer et périodiser les continuités et les ruptures chronologiques en observant une évolution de la croissance de la population européennes à partir d’un tableau statistique.
  • Caractériser un régime démographique d’Ancien Régime ou d’un régime démographique nouveau à partir d’une reconstitution d’une famille à partir de l’observation des registres paroissiaux.
  • Lire, analyser et interpréter un document statistique de données démographiques et apprentissage de quelques calculs (des %, taux d’évolution).

Une proposition de vocabulaire abordé au cours de ce premier volet : taux de natalité, taux de fécondité, crise démographique, disette, fléau, surmortalité, malthusianisme et la notion clé centrée sur qu’est-ce que la transition démographique?

La deuxième partie de la séquence (deux heures suivantes) est consacrée à l’immigration européenne consécutive à l’accroissement de la population et à un ensemble de facteurs explicatifs spécifiques selon les populations des régions européennes concernées. Le programme propose une étude de cas au choix, une étude portant sur l’émigration d’une population européenne vers d’autres continents, des exemples ne manquant pas, de même la variété de supports avec une importante filmographie, iconographie (photographies, dessins de presse, lithographie), témoignages des migrants, etc.

Une proposition de vocabulaire abordé au cours de ce deuxième volet: migrant, immigrant, immigré, pays d’accueil, foyer migratoire, pays neuf et la notion clé sur la mondialisation migratoire au XIXe et début XXe siècles.

Fichier joint de la séquence complète avec les documents, les activités élèves et leurs corrigés, une bibliographie
(Manuel utilisé en classe: Histoire sous la direction de Gullaume Bourel et Marielle Chevalier, édition Hatier, 2010)

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.