Introduction : En 1814, Napoléon perd contre l’Europe unie. Même si il tente de revenir (épisode des Cent jours) Il est contraint d’abdiquer définitivement le 22 juin 1815. En parallèle, les souverains de l’Europe se réunissent à Vienne pour décider du sort de l’Europe après la chute de Napoléon. Metternich, Ministre des Affaires Etrangères de l’Empereur d’Autriche, parvient à imposer ses vues. Mais son refus d’accorder de l’attention aux aspirations libérales ( libertés individuelles et collectives comme la liberté de la presse) et nationales (époque où les mentalités mutent : on n’est plus nécessairement fidèle à un Roi ou à une dynastie en 1er mais à une langue, une culture/une histoire commune) des peuples européens amènent ces derniers à contester l’ordre établi directement et indirectement. Deux vagues révolutionnaires principales éclatent : la première en 1830 et la seconde en 1848.

Problématique : Pourquoi et comment la restauration de l’ordre monarchique en France et en Europe ne parvient-elle pas à contenir l’essor des mouvements libéraux et nationaux?

1/ 1815 : UN NOUVEL ORDRE MONARCHIQUE SE MET EN PLACE

  1. La Congrès de Vienne, la victoire des princes…

PPO : 1815 : METTERNICH ET LE CONGRES DE VIENNE.

Dossier documentaire :

  1. Un traité pour maintenir la paix ?

    Les Clionautes multi-écran

    Vous souhaitez lire la suite ?

    Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

    Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

    La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.