Définition de l’épreuve orale de contrôle d’histoire-géographie en L/ES par le BO spécial n°7 du 6 octobre 2011 et propositions de sujet.

Les propositions de sujets ci-jointes sont conformes au BO de 2011 reproduit ci-dessous. Une des deux questions est systématiquement accompagnée d’un document. Il y a un jeu de six sujets couvrant à peut près l’ensemble du programme. Ainsi, chaque candidat tire au sort entre plusieurs sujets (j’utilise les lettres d’un scrabble dans un petit sac) et prépare ensuite les questions sur lesquelles il est tombé sans que les questions que traite le candidat qui est en train de passer puissent correspondre.

Texte officiel du BO de 2011:

Épreuve orale de contrôle

Durée : 20 minutes
Temps de préparation : 20 minutes

L’épreuve porte à la fois sur le programme d’histoire et sur celui de géographie de la classe de terminale. Le candidat tire au sort un sujet. Chaque sujet comporte une question d’histoire et une question de géographie.

Les questions du sujet portent sur des thèmes majeurs ou ensembles géographiques du programme. L’une des questions (histoire ou géographie) est accompagnée d’un document.

L’évaluation des réponses de chaque candidat est globale et doit utiliser tout l’éventail des notes de 0 à 20. L’examinateur évalue la maîtrise des connaissances, la clarté de l’exposition et la capacité à tirer parti d’un document. Le questionnement qui suit l’exposé peut déborder le cadre strict des sujets proposés et porter sur la compréhension d’ensemble des questions étudiées.

Les exemples de sujets couvrant la plus grande partie du programme sont disponibles dans l’espace adhérent

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.