Utiliser « Enseigner les colonisations et les décolonisations »
Vous êtes ici : Première HISTOIRE(programme 2011) COLONISATION ET DÉCOLONISATION LE TEMPS DES DOMINATIONS COLONIALES

Utiliser « Enseigner les colonisations et les décolonisations »

Marie-Albane de Suremain, Sophie Dulucq et David Lambert, éditions Canopé, 2016.

Jean-Pierre Costille
vendredi 24 juin 2016

La critique de cet ouvrage est disponible sur la Cliothèque.

Enseigner les colonisations et les décolonisations

Voici les titres des quatorze dossiers pédagogiques proposés dans l’ouvrage :

La pacification en Afrique de l’Ouest à la fin du XIXème siècle
Le régime de l’indigénat en Afrique-occidentale française au début du XXème siècle
Le « caoutchouc rouge » : les méfaits des compagnies concessionnaires en Afrique centrale dans les années 1900
Entre hiérarchie, racisme et proximité : enfants néerlandais et Indonésiens
Vivre en ville en situation coloniale
Témoignage d’une femme africaine sur sa vie au temps colonial
Le Français-tirailleur
Le carrefour sud-africain à la fin du XIXème siècle
Les circulations coloniales : épreuves individuelles et ruptures sociales
L’exposition coloniale de Vincennes : mythes et réalités
De multiples formes de résistance à la colonisation
La diversité des revendications politiques anticoloniales
L’indépendance de l’Inde
L’indépendance de l’Algérie

Utiliser le dossier « De multiples formes de résistance à la colonisation »

Il est composé des documents suivants :
- un extrait d’un rapport administratif de 1927 chargé de recruter des travailleurs pour construire le chemin de fer Congo Océan.
- un document britannique sur la manière dont les colonisateurs s’adressent aux colonisés et sur ses effets.
- le témoignage d’un docteur qui interroge les populations locales sur les origines et la fonction de monuments mégalithiques.
- un témoignage de George Orwell sur les tensions régnant entre colonisateurs et colonisés.

La partie « enjeux scientifiques et didactiques » donne quelques clés de compréhension et d’utilisation de ces documents.

Les documents montrent la variété des formes de résistance à la colonisation au-delà des résistances armées aux conquêtes coloniales. Il ne faudrait donc pas oublier de faire émerger cette idée en classe.

Dans la rubrique « pistes pédagogiques », il est proposé :
- de localiser les différentes scènes afin de montrer que les résistances peuvent se produire dans tous les empires et dans toutes les colonies.
- de dater ce qui permet de montrer que la contestation dépasse le simple moment de la prise de contrôle.
d’identifier les protagonistes et présenter leur point de vue.
- de différencier entre élèves de collège et de lycée. Il évoque aussi l’interdisciplinarité avec les français.
- de rédiger un paragraphe de synthèse.
Les documents 2, 3 et 4 permettent bien de faire saisir aux élèves ces réalités coloniales quotidiennes.
L’auteur du document 4 est connu mais pour une période postérieure et pour autre chose. On peut donc ici s’appuyer sur des témoignages d’acteurs peu connus. On peut prolonger aussi avec la question du témoignage.

Voir en pièce jointe une proposition de tableau et son corrigé.

L’activité proposée est donc réaliste en terme de temps et on peut imaginer de diviser la classe en plusieurs groupes afin d’aller plus vite avant la mise en commun.
Le tableau de synthèse peut être donc le préalable à l’écriture d’une synthèse rédigée. Selon le temps que l’on souhaite y consacrer, cette écriture peut être faite après le cours à la maison.
On pourrait aussi utiliser un site d’écriture collaborative type framapad pour élaborer et enrichir cette synthèse.
On peut aussi signaler un autre exercice avec cet utilitaire très simple qui permet de comparer deux versions d’un texte : le professeur pourrait ainsi fournir une trame minimale que l’élève enrichirait.
https://www.diffchecker.com/diff
On peut conserver le document pour un temps limité ou illimité. Il suffit d’avoir un compte et c’est gratuit.
Un exemple pour montrer le principe : https://www.diffchecker.com/mxiwpwek

© Jean-Pierre Costille pour les Clionautes

Par Jean-Pierre Costille

Documents

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par