La période de confinement a eu cet avantage d’avoir été propice pour la réflexion dans le cadre de la continuité pédagogique de la transmission des leçons et de  l’avancement des programmes. C’est une leçon que j’aurais faite probablement d’une manière classique à partir de l’observation d’un document, j’aurais construit plusieurs séquences à partir d’un cours dialogué. Avec cette période de confinement, le cours magistral n’avait plus de sens et l’envoi d’un fichier cours me satisfaisait guère devant l’impossibilité d’exploiter le cours devant les élèves. L’idée de l’utilisation du quiz comme support d’une séquence pédagogique m’est apparue à la fois ludique, originale et motivante pour des élèves éloignés de leur cadre traditionnel, la classe. Voici un exemple d’activité pendant cette période de confinement que l’on peut faire.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.

Mes élèves ont le manuel numérique et ils utilisent une tablette fournie par l’établissement. A partir de la problématique indiquée en début du quiz, les élèves répondent au préalable à quelques questions sur les documents de leur manuel numérique ; ils peuvent m’envoyer leurs réponses à partir de la messagerie Atrium, ENT. Après avoir corrigé, j’envoie à tous les élèves la correction, je leur explique ensuite la démarche de l’exercice quiz et à chacun de travailler à son rythme, d’aller plus loin à partir des liens indiqués dans le quiz si les élèves le souhaitent.

Plusieurs possibilités existent pour exploiter le quiz, soit sous forme d’évaluation ou bien un exercice formatif qui a plutôt ma préférence. Soit les élèves indiquent obligatoirement leur nom et après avoir rempli le questionnaire ils me renvoient le lien ou bien ils font l’exercice librement.  Ils peuvent voir de suite leur score et surtout les réponses  argumentées et rédigées dans le cadre d’un cours et en fonction des objectifs et des notions attendus. L’exploitation finale de ce questionnaire est de rédiger une fiche synthèse sur le sujet initial et de me l’envoyer à partir des réponses et de l’exploitation de quelques documents proposés sans reprendre la totalité des réponses afin de mettre en valeur les idées essentielles et elles seules.