Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècle av. J-C)
Vous êtes ici : Seconde Histoire L’invention de la citoyenneté dans le monde antique Citoyenneté et démocratie à Athènes(Ve-IVe siècle avant J-C.)

Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècle av. J-C)

Proposition de cours

Masha Herzberg
mardi 23 août 2016

Ce cours à été réalisé essentiellement à l’aide du manuel d’histoire Hachette (août 2015), sous la direction de Jérôme Grondeux et Michaël Navarro, et de l’ouvrage de Michel Kaplan (dir.), Le Monde grec (collection Grand amphi aux Editions Breal, 2004).

Le mot démocratie n’a pas dans l’Antiquité le sens qu’il a aujourd’hui. Selon Paul Veyne, « la démocratie grecque était le pouvoir pour chacun des citoyens de débattre, de décider, de juger. C’était une liberté politique, une liberté d’intervenir au niveau de la cité. Mais aucun État ancien n’a eu l’idée que les individus eussent des droits » (L’Empire gréco-romain, Seuil, 2005)
Au début du Ve siècle av J.-C., Athènes met en place un système original, la démocratie. Mais ce système ne va pas nécessairement de soi et fait l’objet de débats permanents. En effet, les Grecques oscillent entre démocratie et oligarchie et s’interrogent sans cesse sur le fondements et le fonctionnement même de cette démocratie. Les débats souvent violents entre citoyens conduisent au vote de décrets contradictoires, d’où une réelle menace de paralysie du système.

Quel est le lien entre la citoyenneté et la démocratie dans le monde athénien et comment fonctionne la démocratie athénienne ?

I/ La démocratie athénienne
II/ Citoyens et non-citoyens à Athènes
III/ Les limites et les difficultés de la démocratie athénienne

Par Masha Herzberg

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par