Mers océans mondialisation-Terminale Tronc commun

Terminale Tronc commun : Thème 1. Mers et océans au coeur de la mondialisation

étude de cas introductive : la mer de Chine méridionale, un espace stratégique et convoité

Présentation de l’activité : il s’agit d’une séance introductive au thème passant par une étude de cas : la mer de Chine méridionale. Le but est ici de susciter l’intérêt des élèves pour le thème en passant par une étude de cas concrète qui s’appuie sur un documentaire vidéo et le manuel des élèves. L’étude de cas permet également d’introduire une grande partie des notions abordées tout au long du thème (mondialisation, maritimisation, ressources…) Il s’agit aussi de réactiver la méthode du croquis vue en première.

Temps estimé :  2h

Manuel utilisé : Le livre scolaire

Documents annexes : émission Le dessous des cartes : Mer de Chine : la bataille navale

Compétences travaillées : Construire et vérifier des hypothèses sur une situation géographique à travers l’étude d’un corpus documentaire et d’un documentaire vidéo + transposer un texte en croquis

En toute transparence, je tiens à préciser que cette séance s’appuie grandement sur l’étude de cas proposée par le Livrescolaire. Elle inclut donc à la fois les documents proposés mais aussi la correction des questions et la proposition de croquis qui sont mis à disposition par l’éditeur dans le livre du professeur disponible sur son site internet.  Les informations apportées en complément sont le fruit de mes recherches et j’ai moi-même construit le questionnaire sur l’émission Le Dessous des cartes.

Cette séance est donc perfectible et à prendre comme telle. Toute critique, constructive, sera grandement appréciée.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.