Cette séance est la dernière consacrée à la question de l’élargissement du monde en classe de Seconde. Elle repose sur une étude de cas comme indiqué par le programme. C’est le cas de Tenochtitlan – Mexico, le plus classique, qui a été choisi.

Présentation de la séance dans sa séquence :

Cette séance est la dernière d’une séquence d’environ 5 h sur l’élargissement du monde des Européens. Le diaporama de la séquence entière est disponible en pièce-jointe ; elle s’appuie sur le manuel Belin édition 2010. La séance proposée ci-dessous n’utilise cependant pas l’étude de cas présente dans le manuel et peut donc être utilisée pour toutes les classes.

Objectifs de la séance :

  • Objectif principal : comprendre la mise en place des premiers empires coloniaux (cas espagnol avec Tenochtitlán/Mexico) et ses ambiguïtés
  • Compétences : confrontation de documents, travail sur l’organisation des idées et la rédaction.
  • Connaissances : conquistador, choc microbien, Traité de Tordesillas, Tenochtitlán et sa conquête, quelques produits venus d’Amérique
  • Attitudes et savoir-être : à la suite de l’étude du cosmopolitisme à Istanbul en début de séquence et du travail sur la jaquette du film 1492 (au cours précédent), cette séance revient bien sur le rapport à l’Autre.

Déroulement de la séance :

  • En début d’heure, revenir sur la séance précédente (sur la découverte de l’Amérique) en interrogeant les élèves et en reprojetant la carte animée du diaporama (diapositive 15).
  • Faire deviner aux élèves la problématique de l’heure en les guidant : l’Amérique a été découverte ; quelle peut-être l’étape suivante ? L’idée est de faire émerger des termes comme « conquête », « colonisation », éventuellement « mise en valeur ». Exemple de problématique : Dans quelle mesure le passage de Tenochtitlán à Mexico illustre-t-il le passage de la découverte à la conquête du Nouveau Monde (et à sa colonisation) ?
  • Mise en activité des élèves : distribuer la fiche (pièce-jointe, à photocopier idéalement en A3), faire compléter la problématique sur les lignes dédiées. Les documents figurent en couleur dans le diaporama. Pour lancer l’activité, la première question (celle de localisation) est réalisée en commun puis les élèves travaillent en autonomie. Il est possible de corriger les questions au fur et à mesure ou à la fin ; un bon compromis consiste à corriger la question 2, puis les questions 3, 4 et 5 ensemble (elles portent sur la représentation de l’autre) et enfin la question 6.
  • Faire en commun la question sur les sources et celle sur les héritages et nouveautés (la présenter sous forme d’un tableau à deux colonnes : héritages et nouveautés).
  • Trace écrite en fin d’heure. Idéalement les élèves rédigent quelques phrases de bilan et l’enseignant(e) donne quelques phrases de généralisation et de compléments.

Remarques complémentaires :

  • Le plan du cours figure dans le diaporama.
  • Cette séance peut aussi, en étant adaptée et raccourcie, fournir des pistes pour le thème 1 de la question « Vers la modernité » en 5ème, qui demande de voir la mise en place des empires coloniaux en étudiant « un épisode de la conquête ».