Israël Palestine : une terre pour deux
Vous êtes ici : Terminale PROGRAMMES ACTUELS (2012) HISTOIRE (séries ES et L) : Regards historiques sur le monde actuel Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale

Gérard Dhôtel

Israël Palestine : une terre pour deux

Actes Sud Junior, 2013, 142 pages, 14 euros

Jean-Pierre Costille
mercredi 19 juin 2013

Quelques remarques pour utiliser le livre de Gérard Dhôtel

Vous pouvez retrouver la critique de l’ouvrage ici, et il peut être utile dans le cadre du programme d’histoire de terminale.

Sur la question du vocabulaire et de la délimitation du Proche et Moyen Orient, voir cet article des Clionautes.

Que dit le programme ?

Le thème 3 "Puissances et tensions dans le monde" comprend une question intitulée "Le Proche et le Moyen Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale". La question est déjà abordée par les élèves d’ES-L et le sera à partir de l’année scolaire 2014-2015 par ceux de S. Une différence tout de même concerne le bornage chronologique plus restreint dans le second cas. Les fiches éduscol donnent un certain nombre de précisions sur les aspects abordés dans le temps imparti, car toute exhaustivité, là et encore plus qu’ailleurs, est inimaginable et impossible à tenir. Ce n’est d’ailleurs pas le sens de la question qui invite plutôt à donner des clés pour comprendre le monde actuel. La fiche éduscol précise qu’il faut insister donc sur "une région à forts enjeux, une histoire diplomatique complexe et la montée de l’islamisme politique".

Des chapitres directement utilisables pour le cours

C’est essentiellement sur les deux premiers points que peut servir le livre. Ainsi, le chapitre 21 traite de la question de Jérusalem et en à peine trois pages aborde les points suivants : une cité trois fois sainte, et en quelques lignes l’explication pour chacune des trois religions. On apprendra aussi peut- être que fin 2010, Jérusalem comptait 789 000 habitants dont 62 % d’Israéliens et 36% de Palestiniens. La moitié des habitants de Jérusalem-est sont israéliens. C’est dans ce chapitre qu’on trouve une carte critiquable de la vieille ville de Jérusalem, mais on pourra l’amender en demandant aux élèves d’y ajouter les dimensions.
Pour les ES et L, le chapitre 4 s’intéresse à "la Palestine sous mandat britannique" et mentionne la situation sous le mandat britannique avec l’immigration juive, la définition du mot mandat et un extrait de la déclaration Balfour.

L’histoire par la photo

On pourra s’appuyer sur certaines photographies du livre, comme autant de repères pour retenir l’histoire. On en trouve des connues comme celle de 1978 qui réunit Sadate, Carter et Beghin, ou celle des accords d’Oslo. Ces images peuvent aider à mémoriser les connaissances de ce chapitre. Il y en a des plus personnelles comme celle qui évoque page 96 l’ Intifada, les checkpoints page 106 ou le mur page 112.

Utiliser les biographies

On pourra utiliser avec profit les petites biographies qui existent dans l’ouvrage. Elles sont consacrées à Ben Gourion, Nasser, Moshé Dayan, Sadate, Arafat, Sharon, Rabin, Nethannyaou, Abbas et Mechaal.
Pourquoi ne pas imaginer de faire travailler les élèves à partir de ces biographies, et pour ceux qui veulent aller plus loin, en élaborer des plus complètes. Les élèves auraient ainsi à disposition l’essentiel et du supplément à retenir. Lorsqu’un personnage est rencontré durant le cours, un élève pourrait se charger alors de le présenter.

© Jean-Pierre Costille, Clionautes.

Par Jean-Pierre Costille

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par