Les clés de lecture d’un monde complexe font partie du 1er thème introductif obligatoire pour présenter en 4 ou 5 heures maximum quelques grandes notions et grilles permettant une lecture des territoires mondiaux. Ces grilles de lecture du thème seront ensuite reprises tout au long du programme. Ce chapitre ne donne donc pas lieu à une étude exhaustive mais « est l’occasion d’une réflexion critique sur les modes de représentations cartographiques » (BOEN spécial, n°8, 21 février 2013).

(Durée : 4h, étude de cartes géoéconomiques 1h, cartes géopolitiques 1h, cartes géoculturelles 1h, cartes géo environnementales 1h (programmes 2012 TL/TES et programmes TS 2014). Le Quintrec-Janin (dir.), Histoire-Géographie, TS, 2014.)

Introduction : Dossier p. 214-215

(Définition) Une carte est une représentation de la Terre ou d’une portion de l’espace terrestre. (Étymologie) Le mot carte a pour origine un mot grec, « khartès », qui signifie feuille de papyrus et du latin médiéval « carta », représentation plane.

La plus vieille carte daterait de 2350 av. J.C. une tablette représentant la Babylonie. Les Grecs disposaient de nombreuses cartes.

La carte est un « modèle réduit ». Elle possède donc une échelle qui mesure le rapport entre l’objet représenté et sa taille réelle.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.