Quelques propositions d’utilisation de cet ouvrage.

La ville de Londres est abordée dans plusieurs programmes. Voici quelques propositions et liens en rapport avec le livre « Atlas de Londres » des éditions Autrement chroniqué par ailleurs.

http://clio-cr.clionautes.org/atlas-de-londres-une-metropole-en-perpetuelle-mutation.html#.Uq2vdOJUq_c

En 1ère générale, dans le thème 1 d’histoire sur les économies-monde. Les fiches ressources d’Eduscol précisent :  » la mondialisation a été dominée par des centres de puissance des espaces géographiques formant des systèmes économiques autonomes et intégrés, fondés sur des faisceaux de flux humains et de marchandises… »
A ce titre, on pourra utiliser la carte page 16 intitulée « Une ville dans le monde ». Elle fait apparaître les territoires de l’empire britannique, les principales routes marchandes ainsi que les produits d’importation. On pourra juste déplorer une représentation un peu ancienne avec des bouteilles pour signifier le vin.

Ce document permet donc de faire repérer aux élèves deux explications à la domination de l’économie britannique. On peut leur faire relever à partir de la légende puis prolonger en leur demandant de proposer un regroupement des produits. On peut terminer en leur faisant choisir un espace de la planète et leur demander de détailler les produits qui en viennent ou alors de se focaliser sur un produit.
Voir ci-dessous.

En Seconde, dans le cadre de « Villes et développement durable », il faut prendre un exemple dans un pays développé et les manuels utilisent souvent le cas de Londres.
Page 76 un schéma de l’éco-ville d’Elsenham, p 36-37 comment est-on passé du square au pavillon
Page 64 un texte sur « Contrôler la croissance de Londres  »
Ce même chapitre implique de parler des transports : page 55 et 56 un texte avec comme paragraphes : des réseaux obsolètes et saturés, dis-moi où tu habites, ville dense et déplacements doux, pression sur les transports collectifs.

En Terminale générale L/ES

L’étude de cas doit permettre de mettre en évidence le rôle d’impulsion, manifestations de sa puissance, conséquences socio spatiales de l’intégration dans la mondialisation.
Pour cela de nombreux documents sont utilisables :

– le rôle d’impulsion, page 22 peut permettre d’historiciser la ville monde. Page 25 les spécialisations économiques du centre de Londres.

– les manifestations de sa puissance, à travers quelques photographies du livre ou la nouvelle verticalité.

– les conséquences socio-spatiales de l’intégration dans la mondialisation Page 40 Bishopsgate où apparaît la zone d’expansion de la City, la gentrification, l’espace dominé par les Bangladais, un espace de conflits. Page 42-43 le glissement du centre de gravité vers l’est avec l’exemple de Canary wharf. Il y a aussi des pages sur les émeutes 50-51, page 52-53 une ville dans la ville le Richistan, page 54 une sélection par le prix des logements. Page 60-61 une métropole aux centres multiples.

On pourra proposer aux élèves le texte de la page 42 pour aborder le troisième aspect de l’étude de cas.
Voir ci-dessous.

Utiliser  » l’atlas de Londres  » des éditions Autrement
Une ville dans le monde
Utiliser  » l’atlas de Londres  » des éditions Autrement
Le glissement du centre de gravité vers l'est