Au 21 août 2012, 212 600 personnes habitent à Mayotte. Entre 2007 et 2012, la croissance de la population reste soutenue (+ 2,7 % par an en moyenne), mais s’atténue par rapport aux années antérieures. Elle est due intégralement à l’excédent des naissances sur les décès. Plus de la moitié de la population a moins de 18 ans, faisant ainsi de Mayotte le département le plus jeune de France.

Le solde migratoire reste négatif : les jeunes Mahorais notamment émigrent de plus en plus pour poursuivre leurs études ou s’insérer professionnellement. La part de la population de nationalité étrangère se stabilise autour de 40 %. Près de quatre étrangers sur dix sont des mineurs, nés à Mayotte, qui pourront accéder à la nationalité française à leur majorité.

Le niveau de qualification progresse mais reste faible : 71 % de la population n’a aucun diplôme qualifiant. L’accès à l’emploi est difficile : seulement trois Mahorais sur dix en âge de travailler ont un emploi.

La taille des logements augmente et la part des logements vacants reste élevée (12 %). Les conditions de logement s’améliorent avec un accès à l’eau deux fois plus fréquent qu’en 2007. Néanmoins, comme en 2007, un logement sur trois est une maison en tôle.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?id=4133&reg_id=0

  • Un Mahorais sur deux a moins de 17 ans
  • Un solde migratoire toujours négatif
  • La part des étrangers se stabilise à 40 %
  • Sept personnes sur dix sans diplôme qualifiant
  • Moins d’un adulte sur trois en emploi
  • Une économie essentiellement tertiaire
  • Des logements plus grands et souvent vacants
  • Les conditions de logement s’améliorent mais restent éloignées des standards métropolitains