L’abolition de la traite négrière et de l’esclavage
Vous êtes ici : Seconde Histoire Révolutions, libertés, nations à l’aube de l’époque contemporaine Libertés et nations en France et en Europe dans la première moitié du XIXe siècle Traite négrière, esclavage et abolitions

L’abolition de la traite négrière et de l’esclavage

Masha Herzberg
lundi 5 juin 2017

Au XVIIe, le commerce triangulaire et ses pendants, l’esclavage et la traite, prennent leur essor : ils reposent sur l’échange de produits manufacturés européens en Afrique pour acheter des esclaves, les transporter dans les Indes occidentales et ramener les produits des plantations comme le sucre, le tabac ou le coton (qui, au Royaume-Uni, représentait environ 80 % du revenu extérieur de la Grande-Bretagne). Les esclaves sont alors transportés sur des navires négriers dans des conditions épouvantables jusqu’aux Amériques ou aux Caraïbes et échangés contre du sucre, du café ou du coton.

I. Les origines du courant abolitionniste

II. La Révolution française et les "Noirs"

  1. Le soulèvement des esclaves de Saint-Domingue : la révolution haïtienne et la première abolition
  2. Napoléon Bonaparte rétablit l’esclavage dans les colonies françaises

III. Traite négrière et esclavage : interdire l’un pour tuer l’autre

  1. De l’abolition de la traite ...
  2. ...à celle de l’esclavage

Par Masha Herzberg

Documents

Enregistrer l'article au format PDF

Clio-Lycée 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par