Gouverner la France depuis 1946
Vous êtes ici : Terminale PROGRAMMES ACTUELS (2012) HISTOIRE et GÉOGRAPHIE (Série S) : Des clés historiques et géographiques pour lire le monde

Terminales Scientifiques

Gouverner la France depuis 1946

État, gouvernement, administration et opinion publique

Stéphane Descombaz
dimanche 16 juillet 2017

Cours donné en fin d’année scolaire aux élèves de Terminales Scientifiques. Le volume horaire imparti, et la période retenue pour ce cours (mois de mai) ont nécessité une mise en œuvre plutôt magistrale, que l’on pourra justifier par la nécessaire préparation des élèves au mode de transmission des savoirs qui les attend à l’Université (donc trois mois plus tard). La distribution d’une fiche avec le plan du cours, les notions, les exemples, les acteurs, et les grands éléments de chronologie, dès le début du chapitre, permet à ceux-ci de se repérer rapidement dans le déroulement du cours.

Gouverner la France depuis 1946 : Etat, gouvernement, administration et opinion publique.

Après 1945, l’Etat cherche à retrouver une légitimité après la Seconde Guerre mondiale. Puis, à partir de 1958, il s’adapte aux nouvelles attentes de la population sous la pression du général de Gaulle. Enfin, à partir de la fin des « Trente Glorieuses » (notion à discuter si le temps le permet), l’Etat français se réorganise en raison de l’influence de nombreux éléments intérieurs comme extérieurs. Le rôle de l’Etat a ainsi évolué, et l’on assiste aujourd’hui à un paradoxe dans la mesure où ce rôle de l’Etat semble remis en cause alors qu’il n’a jamais été aussi présent. Il va donc s’agir d’étudier les rapports entre Etat et société de la Libération à nos jours. On considérera que l’Etat, le gouvernement et l’administration sont un ensemble d’instances et d’organisations en interactions qui organisent le gouvernement sur un territoire donné et pour une population.

Problématique
 : comment évolue le rôle de l’État du gouvernement et de l’administration face aux besoins exprimés de l’opinion publique ?

I. L’État au cœur de l’économie et de la société française (1944-1958) : une rupture qualitative. Le changement de place de l’État dans l’économie et dans la société française dans le contexte de la reconstruction et de la IVe République :

A. L’héritage de Vichy (Cécile Desprairies) et la refondation de l’État :

- Le régime de Vichy avait commencé à mettre en place le pouvoir des grands experts : création des régions et préfets régionaux, carte identité nationale, effort de rationalisation de la production. Mais cela s’était fait dans une perspective de corporatisation de la société et d’exclusion. Pas d’idéologie de la croissance et de la modernisation donc.

- La conjoncture de l’après-guerre est différente : il faut reconstruire la France, et seul l’État peut s’en occuper. Il va donc s’agir de le moderniser. Les idées libérales sont discréditées, le marché a vu ses limites, la gauche domine avec la SFIO, le PCF et MRP (mise en place du Tripartisme dans le cadre des débuts de la IVe République). Le patronat est aussi affaibli après la guerre, du fait du rôle que celui-ci a pu jouer dans la collaboration. C’est donc l’État qui va se charger de la reconstruction.

Par Stéphane Descombaz

Documents

  • PDF 287 ko
Enregistrer l'article au format PDF

Clio-Lycée 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par