La France en République : 1880-1945
Vous êtes ici : Première STMG/STI-STL-SMS

1er chapitre histoire STMG

La France en République : 1880-1945

Question obligatoire : Moments et actes fondateurs (1880-1945)

Annie De Nicola
dimanche 9 juillet 2017

Dans ce chapitre sont abordés la mise en place de façon durable des valeurs fondatrices de la République non sans difficultés, ensuite les principes démocratiques étendus dans le cadre du régime républicain à partir de cinq axes proposés : l’établissement de la république, les grandes crises politiques de la fin du XIXe siècle, les différents citoyens de la république coloniale, l’idée d’appartenance à une nouvelle nation et la République mise à l’épreuve des années trente à 1945.


BOEN 2012

Durée de cette séquence 10h-12h. Programmation soit au 1er ou 2ème trimestre, en septembre ou en fin du mois de novembre/début décembre.

Manuel de référence  : Histoire géographie EMC, 1re STMG, sous la direction de Christine Lécureux et de Alain Prost, Hachette Education, Paris,,2012, p.287, ISBN ; 978 2 01 181529 3.

La mise en œuvre : les instructions officielles

« La République, forme française de la démocratie libérale, est le produit d’une construction. Elle est fondée sur trois piliers, ce que l’on montre en s’arrêtant sur quelques moments décisifs :
- les années 1880-1914 font triompher une conscience nationale unitaire qui passe par l’acquisition de références collectives (Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, symboles, mémoire). Elles élargissent les modes d’accès à la nationalité (1889, droit du sol). La colonisation est alors justifiée au nom d’une mission civilisatrice
- la construction de la démocratie est réalisée par des lois qui établissent les grandes libertés et favorisent la fondation de partis, de syndicats, d’associations (1880-1914). Elle est consolidée grâce à l’extension des droits sociaux et à l’égalité politique entre les sexes (Front populaire, Libération). Elle peut être remise en cause (Vichy)
- la loi de 1905, préparée par la laïcisation de l’école, décide la séparation entre État et religions, garantit la liberté de pensée et de culte pour chaque citoyen, crée les conditions d’une pacification sociale. »

Personnellement je préfère aborder d’emblée ce chapitre car il aborde des notions et des valeurs essentielles à un public élève sensibilisé par ces questions sans avoir les éléments de réponse sur l’identité nationale, sur la citoyenneté, sur l’altérité, sur la nature des différents régimes politiques, sur la pertinence d’un régime républicain. Pour beaucoup de nos lycéens dans cette série de première technologique cette question les ramène à leurs propres histoires personnelles, souvent issus de l’immigration d’une ou de plusieurs générations, gardant des liens avec les pays d’origine des parents, d’autres possédant la double nationalité en particulier avec les pays du Maghreb ; pour l’ensemble de ces raisons ils accrochent davantage à ce questionnement que sur d’autres imposés par le programme.

Le thème sur la France en République permet ainsi de définir des notions déjà appréhendées en classe de Seconde en histoire ou en EMC comme celles de démocratie, de laïcité, de Nation mais analysées ici dans un contexte plus spécifique, dans une période historique proposé, sous la IIIe République, et de les analyser en tant que valeurs fondatrices du système républicain français et par extension de réfléchir sur l’établissement de la République parlementaire.

Plusieurs études de cas sont proposés, l’affaire Dreyfus, l’année 1940 et le vote des femmes parmi lesquels il faut choisir un seul thème. On doit consacrer une durée de deux heures pour aborder l’étude de cas choisie sur un total de 10 à 12 heures imparties pour ce chapitre. Placer l’étude de cas en amont ou in fine de la séquence est parfois un casse tête car cela risque de rompre avec la démonstration de la leçon. Plusieurs possibilités peuvent être proposées. On peut envisager de démarrer par l’étude de cas avant d’aborder le thème mais les trois études de cas correspondent à un moment particulier de l’étude, l’affaire Dreyfus et l’année 1940, permettent d’évoquer la partie sur les crises politiques traversées par le régime républicain, le sujet l’année 1940, permet d’introduire la période de la mise à l’épreuve de la République des années 1930 à 1945 et le dernier thème, le vote des femmes, permet de replacer le retour de la République avec la Libération. Autre difficulté avec ces trois propositions d’études de cas c’est le caractère sélectif, à savoir étudier un seul thème, or les trois études de cas abordent des questions qui doivent être évoquées au cours du chapitre. La solution choisie est d’insérer l’étude de cas choisie dans la séance correspondante et de faire étudier par les élèves les deux autres études de cas en sélectionnant quelques documents par un travail en demi groupe en classe avec une restitution orale.

La démarche :

Ce chapitre très dense en notions, en connaissances, en compétences peut être abordé de différentes manières et surtout il est propice à l’utilisation des TICE pour réaliser des activités comme pour la collecte de documents à partir de sites proposés par l’enseignant, donc inciter l’élève à une recherche documentaire en autonomie à partir de ressources en ligne (images, textes, vidéos, podcasts audio), d’utiliser les logiciels libres ou sur les plate-forme internet comme prezi, thingLink, padlet en autres. Avec toujours un retour en classe entière pour construire une synthèse ensemble avec l’enseignant. Le cours peut être dicté avec des fiches de guidage alterné par des prises de notes individuelles et des corrections d’activités TICE jointes. Le support demandé est un grand cahier, sur la page de droite la fiche activité ou l’exercice et sur la page de gauche la leçon. La variété des activités, la multiplicité des supports, la place importante de l’autonomie, la remédiation en commun l’heure suivante complétée par un cours rédigé, l’ensemble de cette démarche semble avoir fait ses preuves auprès des élèves, plus actifs et ainsi plus impliqués.

Des documents joints :

  • Séquence complète de la leçon
  • Des fiches d’activités
  • Des exemples d’évaluation
  • Un exemple d’étude de cas : l’affaire Dreyfus

Ci-joint le fichier de la leçon sur « La France en République, 1880 à 1945 » avec correction :

Par Annie De Nicola

[1Manuel Histoire géographie EMC, 1re STMG, sous la direction de Christine Lécureux et de Alain Prost, Hachette Education, Paris ,2012, p.28 à 35

[2Manuel Histoire géographie EMC, 1re STMG, sous la direction de Christine Lécureux et de Alain Prost, Hachette Education, Paris ,2012, p.28 à 35

Enregistrer l'article au format PDF

Clio-Lycée 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par