Les mouvements pacifistes français de l’entre-deux-guerres
Vous êtes ici : Première STMG/STI-STL-SMS/STHR

Thème : L’année 1936 en Europe

Les mouvements pacifistes français de l’entre-deux-guerres

Construire un propos organisé à partir d’un corpus documentaire

Charlotte Maupomé
vendredi 15 décembre 2017

Ensemble documentaire+Questions qui permettent aux élèves, par binôme de construire une synthèse organisée sur les mouvements pacifistes de l’entre-deux-guerres

TD : "Éviter la guerre : les mouvements pacifistes français dans l’entre deux guerres" / Compétence : organiser son propos autour d’une problématique Les ruines de la place de l’Hôtel de ville d’Arras
en 1918.

La guerre totale signifie la recherche de la victoire à tout prix, par tous les moyens, ce qui place les espaces urbains au cœur des objectifs stratégiques. Ainsi que l’écrit Jean Bacon : « Plus personne n’est à l’abri. On a parfaitement le droit de
bombarder les hôpitaux : ils remettent sur pied ceux que les armes ont mis hors de combat. On peut bombarder les maternités : elles donnent de futurs ennemis à la patrie. On peut bombarder les écoles : c’est là que sont éduqués les jeunes qui feront l’armée de demain. On peut bombarder les églises : les fidèles y trouvent un réconfort qui leur permet
de poursuivre la lutte. Et saper les fondations d’un musée ou d’une bibliothèque, c’est saper le moral de l’adversaire en le coupant de tout son passé culturel. »

Par Charlotte Maupomé

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par