La personne et l’État de droit
Vous êtes ici : Première Enseignement moral et civique

Une séance en enseignement moral et civique à propos de l’État d’urgence

La personne et l’État de droit

Jean-Pierre Poisson
lundi 21 décembre 2015

-->

Depuis le début de l’année en EMC je traite la question de de la "personne et l’Etat de droit", dans ce cadre j’ai mené cette semaine une séance d’une heure sur l’état d’urgence. Les problématiques adoptées étant "l’état d’urgence est-il compatible avec l’Etat de droit ?" "Fallait-il adopter l’état d’urgence ? Fallait-il voter sa prorogation ?"
Pour cela les élèves avaient à leur disposition :

  • un dessin de presse expliquant ce qu’est l’état d’urgence.
  • des extraits brefs d’articles de Esther Benbassa et Noël Mamère, la première s’est abstenue au Sénat, et le second a voté contre à l’Assemblée nationale, sur la prorogation de l’état d’urgence.
  • des extraits brefs d’article de Robert Badinter et Michel Onfray allant dans le sens contraire des précédents.
    La plupart des articles ont été pris dans le journal "Le un" n°853 de décembre 2015.
  • Des extraits de la loi de 1955 et de l’article 36 de la constitution.
  • Une chronique de Thomas Legrand sur France Inter du 26 novembre 2015 intitulé « L’état d’urgence en équilibre instable ». Je n’ai pas eu le temps de l’utiliser.

Notions principales en jeu
 :
État d’urgence, Etat de droit, état de siège, légalité, légitimité

Notions collatérales :
pouvoir central, préfet, assignation à résidence, prorogation, conseil constitutionnel, saisine, abrogation.

Par Jean-Pierre Poisson

Documents

  • PDF 423.8 ko
  • PDF 389.2 ko
Dans la rubrique
Les rubriques

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par