« Japon - Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales »
Vous êtes ici : Terminale PROGRAMMES ACTUELS (2012) GÉOGRAPHIE (séries ES et L) : Mondialisation et dynamiques géographiques des territoires Dynamiques des grandes aires continentales L’Asie du Sud et de l’Est : les enjeux de la croissance

« Japon - Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales »

Bruno Modica
jeudi 26 mai 2016

Thème 3 – Dynamiques géographiques de grandes aires continentales (32-34 heures)
Bulletin officiel n° 42 du 14 novembre 2013

Japon - Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales.

  • Définition des principaux termes du sujet  : Deux puissances de rang mondial la Chine et le Japon sont / seraient en concurrence au niveau régional, c’est à dire en Asie orientale. Ces deux puissances majeures au niveau régional sont des acteurs importants dans la mondialisation.
  • Contexte : Le passage au second rang de la Chine devant le Japon dans le classement du PIB mondial. Les tensions actuelles (quatrième trimestre 2013) et récurrentes pour la maîtrise des espaces maritimes. Litige Senkaku / Diaoyu
  • Problématique  : Dans la compétition qui oppose ces deux puissances pour la domination de leur espace régional , quels sont leurs atouts respectifs pour devenir des puissances de rang mondial ? Leur proximité ne les conduit-elles pas finalement à coopérer ?

I. Deux puissances asiatiques face à face

A. Des formes de développement différentes
B. Des économies intégrées dans la mondialisation

II. Une rivalité régionale et mondiale

A. Émergence de la Chine et déséquilibres régionaux
B. Le soft power du Japon adossé à la puissance des États-Unis.

En devenant le troisième pays à réussir à poser une sonde spatiale sur la lune, le 14 décembre 2013, la Chine a fait la démonstration de ses ambitions pour devenir une puissance mondiale d’un rang équivalent à celui des États-Unis. Mais le premier défi que ce pays doit relever est celui de sa confrontation dans son propre espace régional avec le Japon.

Si les deux pays sont issus d’une civilisation commune, originaire de la Chine du cinquième siècle avant notre ère, les deux nations ont connu des destins différents à l’époque contemporaine. Le Japon a fait partie des puissances « occidentales » qui ont participé à la soumission de la Chine jusqu’en 1945.
Si le Japon a pu se relever après sa défaite pendant la seconde guerre mondiale et devenir une puissance majeure pendant la période de la haute croissance, la Chine qui choisit le mode de développement socialiste connaît une situation beaucoup plus heurtée avant de s’engager de façon résolue dans la mondialisation au début des années 80.
Face à cette montée en puissance de la Chine, le Japon peut compter sur son attractivité et sur l’importance que les États-Unis lui accordent, des lors que l’archipel sert de point d’appui face au nouvel adversaire potentiel de la puissance américaine.
Les deux puissances asiatiques qui se font face ont connu des modes de développement différents qui ont pu à certains égards apparaître comme complémentaires. Leurs économies se sont toutes les deux intégrées dans la mondialisation, le Japon pays anciennement développé faisant la course en tête.
En utilisant ses atouts de géant territorial et économique la Chine a pu rattraper son retard et son affirmation comme puissance globale crée une situation de déséquilibre régional.
Dans la compétition qui oppose ces deux puissances pour la domination de leur espace régional , quels sont leurs atouts respectifs pour devenir des puissances de rang mondial ? Leur proximité ne les conduit-elles pas finalement à coopérer ?

Par Bruno Modica

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par