TL-ES - Chronologie de référence - L’historien et les mémoires de la Seconde guerre mondiale en France
Vous êtes ici : Terminale PROGRAMMES ACTUELS (2012) HISTOIRE (séries ES et L) : Regards historiques sur le monde actuel Le rapport des sociétés à leur passé Les mémoires : lecture historique

TL-ES - Chronologie de référence - L’historien et les mémoires de la Seconde guerre mondiale en France

Dominique Chathuant
lundi 11 septembre 2017

Par référence, on entend ici, instrument de travail pour aider à la construction d’une composition.

I – La mémoire résistancialiste (1945-1970)

Commémoration à Vichy le 10 juillet 2017 des « 80 » du 10 juillet 1940, Claude Fallas, FR3-Auvergne- Rhône-Alpes, 2017


1 – Gouvernement provisoire et Quatrième République (1944-1958)

  • 1944 – De Gaulle : « la seule France »...(26 août 1944).
  • 1945-1946 – Procès de Nuremberg. Procès Pétain. René Clément, La bataille du rail,1946.
  • 1951-1953 – Amnistie des collaborateurs. Fin 1953 : René Coty, un « oui » du 10-Juillet, élu président de la République.
  • 1952 – Jean Dutourd, Au bon beurre.
  • 1954 – Procès d’Oradour. Robert Aron, Histoire de Vichy, Paris, 1954.
  • 1956 – Film : Alain Resnais, Nuit et Brouillard.

2 – La République gaullienne (1958-1969)

  • 1960 – Mémorial de la France Combattante au Mont-Valérien.
  • 1961 – Procès Eichman à Jérusalem.
  • 1964 – Transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon.
  • 1966 - Films : René Clément, Paris brûle-t-il ?, Gérard Oury, La grande vadrouille, 1966
  • 1969 - Film : Jean-Pierre Melville, L’armée des ombres (adaptation du livre de 1943 de Joseph Kessel).

II – Les bouleversements d’une mémoire régulièrement instrumentalisée (1969 à nos jours)

Une version remasterisée de la série américaine « Holocaust », diffusée en France en 1978. La mémoire française se nourrit aussi du cinéma et des séries TV étasuniennes (The Longest Day, Baa Baa Black Sheep, etc.)

1 – La fin du résistancialisme, nouveaux regards et nouveaux usages du passé

  • 1970-1980 – Polémiques sur le passé de Georges Marchais, dirigeant du PCF employé volontaire en Allemagne dans les usines Messerschmidt pendant la guerre.
  • 1971 – Film : Max Ophuls, Le Chagrin et la pitié.
  • 1973 – Version française du livre de Robert Paxton, La France de Vichy.
  • 1984 - Poignée de main de François Mitterrand et Helmut Kohl à Douaumont [il s’agit de la mémoire de la Première guerre mondiale mais elle éclaire 2013].
  • 1987 - Procès de Klaus Barbie.
  • 1994 – Polémiques sur le passé de Mitterrand (Pierre Péan, Une jeunesse française : François Mitterrand (1934-1947). Procès Touvier. Henry Rousso, Vichy, un passé qui ne passe pas.
  • 1989 – Inculpation de René Bousquet, ancien secrétaire général de la police.
  • 1996 – Mort du dernier des « 80 » qui avaient voté « non » à Pétain le 10 juillet 1940. Mise en place de la Rotonde des Quatre-vingt dans la salle des congrès à Versailles à l’initiative de Philippe Seguin, président de l’Assemblée.
  • 2001 - Olivier Wieviorka, Les Orphelins de la République. L’historien fait voler en éclat le mythe des Quatre-Vingt du 10 juillet 1940.
  • 2007 – Commémoration des fusillés de la cascade du bois de Boulogne lors de l’intronisation du président Sarkozy. Affaire Guy Môquet.
  • 2009 – Discours de Nicolas Sarkozy au plateau des Glières sur l’identité nationale.
  • 2013 – Commémoration franco-allemande du massacre d’Oradour-sur-Glane en présence des présidents Fr. Hollande et Joaquim Gauck.
  • 2014 – Commémorations autour de l’année 1944. Le polémiste Éric Zemmour s’en prend aux travaux des historiens depuis Paxton. Ce dernier pointe les nombreuses erreurs historiques d’Éric Zemmour qui est en même temps critiqué par des journalistes tout aussi maladroits que lui.

2 – La montée de la mémoire juive du génocide

  • 1978 – Diffusion du négationnisme – Joseph Losey, M. Klein - Scandale Darquier de Pellepoix.
  • 1979 – Procès de Jean Leguay qui supervisa la Rafle du Vel’ d’Hiv, crime contre l’humanité.
  • 1985 – Film : Claude Lanzmann, Shoah.
  • 1987 - Affaire du « détail » autour de J.-M. Le Pen.
  • 1988 – Affaire du jeu de mots « Durafour-crématoire » autour de J.-M. Le Pen.
  • 1995 – Jacques Chirac reconnaît la responsabilité de la France dans la Rafle du Vel d’Hiv (16 juillet).
  • 1997-1998 – Procès Papon.
  • 2005 – Ouverture du mémorial de la Shoah à Paris.
  • 2012 – Polémiques (Cl. Guéant, R. Dati, J.-P.. Chevènement, anciens FTP et PCF) après le discours de Fr. Hollande reprenant la ligne Chirac à l’occasion de la commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv.
Anciens tirailleurs reçu à l’Élysée par le président Hollande, JT 13:00, France 2, 15 avril 2017.

3 – La question postcoloniale

  • 1942 - Tata (cimetière) des tirailleurs sénégalais du 25e RTS à Chasselay (Rhône).
  • 1966 - Nécropole nationale pour les tirailleurs du 25e RTS.
  • 2005 – Contexte de la polémique autour du mouvement des « Indigènes de la République ». Succès du livre du journaliste Serge Bilé : Noirs dans les camps nazis (critiqué par les historiens). Téléfilm de Ph. Venault, Trois jours en juin, 2005 (épisode des tirailleurs écrasés sous tanks).
  • 2007 - Raffael Scheck, Une saison noire : Les massacres de tirailleurs sénégalais, mai-juin 1940.
  • 2006 - La cinéaste martiniquaise Euzhan Palcy réalise Parcours de dissidents, au sujet des volontaires antillais FFL.
  • 2008 - Bouchareb (R), Indigènes, 2008. Commémoration à Aubervilliers du 8 mai 1945 à Sétif.
  • 2010 - Bouchareb, Hors-la-loi (reconstitution controversée du 8 mai 1945 et rencontre entre un policier français ancien résistant et un membre du FLN). Addi Bâ mentionné dans un ouvrage à succès de l’ex-footballeur Lilian Thuram.
  • 2012 - Roman de Tierno Monémembo, Le terroriste noir, Le Seuil, consacré à Addi Bâ. – A Dakar, Fr. Hollande fait référence à une « répression sanglante » à Thiaroye en 1944.
  • 2013 - Livre du journaliste Étienne Guillermond, Addi Bâ : résistant des Vosges.
  • 2015 - Johann Chapoutot (dir.),Des soldats noirs face au Reich : Les massacres racistes de 1940.
  • 2016 – Dans une polémique partie de la mémoire de Verdun (Première guerre mondiale), la participation à la Seconde guerre mondiale d’un grand-père tirailleur sert symboliquement à affirmer ou à dénier la nationalité française au chanteur Alpha Diallo dit « Black M ».
  • 2017. François Hollande reçoit des tirailleurs sénégalais à l’Élysée - Film de Gabriel Le Bomin, Nos patriotes, consacré à Addi Bâ.

Par Dominique Chathuant

Clio-Lycée 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par