1828-1840 - Dans les colonies danoises : réformer l’esclavage ou l’abolir ? (1828-1840)
Vous êtes ici : Seconde Histoire Révolutions, libertés, nations à l’aube de l’époque contemporaine Libertés et nations en France et en Europe dans la première moitié du XIXe siècle Traite négrière, esclavage et abolitions Abolitionnisme et émancipation hors des colonies françaises

1828-1840 - Dans les colonies danoises : réformer l’esclavage ou l’abolir ? (1828-1840)

Dominique Chathuant
mercredi 11 avril 2012

En 1840, la législation danoise prétend adoucir le sort des esclaves et introduit la notion de rachat forcé. C’est un des exemples étrangers cités par Schœlcher. L’esclavage est aboli le 3 juillet 1848 par le gouverneur Von Scholten à la suite d’une révolte à Sainte-Croix.


En 1840, la législation danoise prétend adoucir le sort des esclaves et introduit la notion de rachat forcé. Un des exemples étrangers cités par Schoelcher. L’esclavage est aboli le 3 juillet 1848 par Von Scholten à la suite d’une révolte à Sainte-Croix.

Ces actes sont publiés par Victor Schœlcher. Le premier établissement de la Compagnie danoise des Indes occidentales et de Guinée est Saint-Thomas en 1672. La compagnie s’étend ensuite sur Saint-John en 1683. Sainte-Croix est rachetée à la Compagnie française des Indes occidentales en 1733. Occupées par les Britanniques lors des guerres napoléoniennes, les Antilles danoises sont cédées en 1917 aux États-Unis. Elles sont aujourd’hui les îles vierges américaines (US Virgin Islands).

Par Dominique Chathuant

Clio-Lycée 2018

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio-Lycée.

Hébergement Clio-Lycée par